TURBORDV : comment stopper les débits ? Qu’est ce que c’est ?

4 questions/réponses pour comprendre
cette charge bancaire

1/4 Qui me prélève sous l’intitulé TURBORDV ? Dois-je craindre une arnaque ?

Les retraits TURBORDV sont la conséquence d’un abonnement à un site de rencontres / contenus adultes. TURBORDV vous débite des sommes d’argent parce que vous vous êtes abonné à leur service.

Suis-je victime d’une arnaque en ligne ? Il s’agit d’une fraude SI quelqu’un vous a volé votre carte bancaire et a effectué des achats sans votre accord. Si vous êtes toujours en possession de votre carte, il y a de fortes chances que vous soyez à l’origine de l’achat initial qui a débouché sur les prélèvements TURBORDV.

Mais je ne me souviens pas du tout avoir accepté de payer pour un abonnement sur un site de rencontres ! C’est une remarque que nous lisons souvent dans vos témoignages. Voici une explication : peut-être avez-vous entré vos coordonnées de carte pour confirmer votre majorité ou acheter une offre d’essai… et vous n’avez pas pris le temps de lire les CGV, Conditions de Vente du site qui indiquaient qu’à moins de le refuser, vous vous abonniez à leur service.

2/4 Comment stopper les prélèvements TURBORDV ?

Stopper les prélèvements TURBORDV est gratuit. Pour cela, vous devez effectuer les démarches de résiliation. Vous pouvez faire cela directement en ligne.

Si vous n’y arrivez pas seul (parce que vous êtes perdu, parce que vous ne vous souvenez pas de l’origine de l’abonnement, parce que vous n’avez pas le temps ou l’envie de résilier vous-même ou pour toute autre raison), il est possible de se faire assister un prestataire d’aide à la résiliation. Notre recommandation : J’arrête les frais !

Cette société vous aide à identifier l’origine et la raison d’être des prélèvements et les arrêter définitivement. Ils peuvent même vous aider à obtenir un remboursement QUAND c’est possible (attention : les demandes de remboursements n’aboutissent malheureusement pas systématiquement, car il s’agit vraiment de cas par cas. En revanche, pour ce qui est d’arrêter les prélèvements / résilier des abonnements, leurs prestations sont garanties 100% efficaces ou remboursées.

3/4 Passer par ‘J’arrête les frais !’ pour résilier un abonnement ? Comment ça marche ?

Vous êtes perdu et souhaitez être aidé pour faire cesser à ces prélèvements TURBORDV ? Vous avez tenté de faire les démarches seul mais vous n’y êtes pas arrivé ? Vous n’avez pas le temps de vous en occuper et vous souhaitez confier cette tâche à un prestataire ? Comme expliqué plus haut, il est possible de passer par une entreprise spécialisée dans ces démarches, pour résilier un abonnement en ligne. L’incontournable dans ce domaine, c’est J’arrête les frais !

Pourquoi on vous le recommande ?

Les plus :

  1. Un accompagnement personnalisé : enquête pour retrouver le site à l’origine des retraits, démarches de résiliation… et ce, dans toutes les langues (pratique quand la société qui vous prend de l’argent est étrangère par exemple)
  2. Quand c’est possible, J’arrête les frais ! vous aide à obtenir un remboursement de tout ou partie des sommes prélevées (attention, cela n’est pas systématique car chaque cas est unique. Quand un remboursement est envisageable, le professionnel qui suit votre dossier vous l’indique et entame les démarches pour vous en complément des démarches de résiliations)
  3. Toutes les prestations de résiliations sont garanties ‘100% efficaces ou remboursées’

Les moins :

  1. Ces prestations sont payantes (entre 24,90 et 49,90 euros pour une formule résiliation)

4/4 Renouveler sa carte bancaire pour faire cesser les prélèvements TURBORDV : une solution controversée

Que dit la loi ? : en mars 2018, la cour de cassation a retenu la négligence fautive d’un client qui avait transmis ses coordonnées bancaires à un site frauduleux. La banque s’était opposée à ses demandes de remboursement en lui reprochant négligence dans la garde et la conservation de ses données personnelles du dispositif de sécurité des instruments de paiement.

 

Cette décision de justice explique pourquoi votre conseiller bancaire pourra refuser de bloquer votre carte si vous êtes à l’origine de l’achat.

Si vous êtes toujours en possession de votre carte bancaire, il est très peu probable qu’il s’agisse d’un piratage de carte comme expliqué ci-dessus : bloquer la carte reviendrait donc à ne pas honorer un contrat pour lequel vous vous êtes engagé. Nous ne recommandons donc pas de bloquer votre CB mais d’effectuer les démarches en ligne pour résilier l’abonnement en cours.

Point fraude : bien sûr, si on vous a réellement volé votre carte et que vous n’êtes pas à l’origine de l’achat, il s’agit d’un piratage de carte. Dans ce cas, n’hésitez pas à aller déposer plainte. Dans certains cas, il vous sera également possible d’ouvrir un dossier fraude auprès de votre banquier pour tenter d’obtenir un remboursement : ce point est à voir directement avec votre banque ou votre émetteur de carte (Visa, Mastercard…).

Pssst ! Besoin d’aide pour stopper un prélèvement ?

Faites confiance à J’arrête les frais ! ==> Cliquez ici

Laissez un commentaire au sujet de ce prélèvement

Vous pouvez laisser ici, un témoignage ou toute information qui pourrait aider les autres internautes à identifier la sources de ce(s) prélèvement(s) et à le(s) stopper.
Votre adresse mail ne sera pas affichée.

Nous vous recommandons de ne pas publier d’informations personnelles (nom de famille, numéro de carte…).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *