Nos conseils : comment vous protéger des arnaques internet et fraudes à la carte ?

Pour ne plus être surpris par un prélèvement imprévu nous vous recommandons deux petites choses qui assureront votre sécurité lors de vos prochains achats internet :

1 Lire les CGV (conditions générales de vente). Vous trouverez le lien de ces conditions tout en bas des sites que vous consultez (dans le pied de page). Si une offre d’essai doit se transformer automatiquement en abonnement, cela sera indiqué dans les CGV. Vous aurez accès à toutes les informations dont vous auriez besoin avant d’entrer vos coordonnées de carte bancaire sur le site.

2 Les « e-cartes » bancaires ou cartes dédiées aux achats sur Internet.
Le principe de ces cartes et de vous communiquer un code unique par achat. Ainsi, vous réduisez le risque de vous retrouver abonné involontairement à un service que vous ne souhaitez pas utiliser.

Les conseils de Ludo, notre expert en prélèvements internet

Voici mes trois conseils pour vous éviter de nombreux désagréments sur Internet :

1. Lorsque vous surfez sur un site internet, sachez chez qui vous mettez les pieds ! Consultez les “mentions légales” (sorte de carte d’identité du site internet) pour savoir quelle entreprise gère le site internet sur lequel vous souhaitez entrer vos coordonnées bancaires. Lisez les conditions générales de vente ou conditions générales d’utilisation (CGV ou CGU) pour connaître les conditions d’achat : quels engagements, quelles possibilités de rétraction, quelles démarches pour se désabonner…

2. Derrière un site internet, il y a toujours une société. L’objectif de toute société est de générer du profit. Il existe plusieurs méthodes pour gagner de l’argent avec un site internet (mettre de la publicité, vendre des objets ou des services…). Dans le cas des sites qui vendent des produits ou services, parfois les choses sont claires : le prix annoncé est un prix unique, payable en une fois, sans coûts additionnels ou abonnement. Dans d’autres cas, le site pourra vous séduire avec une offre d’essai peu chère… se transformant en abonnement payant.

3. Ne bloquez pas votre carte si vous êtes à l’origine d’un abonnement. Vous ne le feriez pas pour un abonnement Canal + ou une assurance de responsabilité civile car vous savez qu’il y a une durée d’engagement obligatoire (12 mois par exemple). Il en va de même pour les abonnements sur les sites internet : il y a des conditions à respecter et des démarches à effectuer pour résilier les prélèvements et abonnements. Ne vous mettez pas en porte à faux vis à vis du site.

LinkedIn
Share