CNTBACK CO : comment arrêter les retraits d’argent et être remboursé

Comprendre cette charge bancaire en 3 points clés

Ce qu’il faut savoir sur CNTBACK CO pour ne plus jamais être prélevé

Vous cherchez des informations sur les charges bancaires qui apparaissent sous le nom CNTBACK CO ? Dans cet article nous allons traiter de ces 3 sujets :

  1. Pourquoi CNTBACK CO me prélève ? A quel service ou produit ce prélèvement est-il lié ?
  2. Comment résilier définitivement les débits ? Est ce qu’un remboursement est possible ?
  3. Est ce que CNTBACK CO est une arnaque ou est-ce légal ? Comment ne plus me retrouver avec des débits imprévus ?

C’est parti…

1/3 Pourquoi et comment CNTBACK CO me prélève chaque mois ?

Les opérations cartes CNTBACK CO sont la conséquence d’un abonnement à un service en ligne. Autrement dit, CNTBACK CO vous prélève parce que vous vous êtes abonné sur un site internet qui propose un service (jeux-concours ? Sites de remboursement/réductions ? Sites de rencontres, de films/séries, de jeux-vidéos, de voyance… il existe des milliers de sites qui proposent des offres sur le modèle de l’abonnement).

En vous abonnement, vous avez donné l’autorisation à la société liée à CNTBACK CO de vous prélever chaque mois. Un peu comme un prélèvement SEPA, mais directement via votre carte bancaire.

Mais je n’ai jamais accepté de m’abonner à quoi que que ce soit et de payer tous les mois ! Nous vous croyons. Beaucoup d’internautes partagent cette réaction ! Voici ce qui a pu se passer : vous avez entré vos numéros de carte pour effectuer un petit achat en ligne (offre d’essai, frais de port d’un cadeau…) et vous n’avez pas lu les Conditions du site (CGV) qui indiquaient qu’à moins de le refuser, vous vous abonniez à leur service. Résultat : il y a un abonnement actif lié à votre carte.

Cela arrive très souvent, si l’on en croit les commentaires que nous lisons sur notre site, mais pas d’inquiétude, nous vous expliquons comment résilier l’abonnement et stopper les prélèvements libellés CNTBACK CO !

2/3 Comment stopper les débits CNTBACK CO ? Puis-je demander un remboursement ?

Pour stopper les prélèvements CNTBACK CO, vous devez vous désabonner. Vous pouvez faire cela directement et gratuitement en ligne. Les détails de ces démarches sont précisés sur leur plateforme.

Si vous n’y arrivez pas seul (parce que vous êtes perdu, parce que vous ne vous souvenez pas de l’origine de l’abonnement, parce que vous n’avez pas le temps ou l’envie de résilier vous-même… ou pour toute autre raison), il est possible de se faire assister un prestataire d’aide à la résiliation. Notre recommandation : J’arrête les frais !

Cette société vous aide à 1. identifier l’origine et la cause des débits, 2. les arrêter définitivement.

Bonus : J’arrête les frais ! peut même vous aider à obtenir un remboursement QUAND c’est possible (attention : les remboursements ne sont malheureusement pas automatiques, car il s’agit vraiment de cas par cas. En revanche, pour ce qui est d’arrêter les prélèvements CNTBACK CO / résilier des abonnements, leurs prestations sont garanties 100% efficaces ou remboursées.

3/3 Légal ou fraude CNTBACK CO : que dit la loi

Est ce que CNTBACK CO est une arnaque ? : certains estiment que c’est une fraude, d’autres considèrent que c’est légal. En mars 2018, la cour de cassation a retenu la négligence fautive d’un client qui avait transmis ses coordonnées bancaires à un site frauduleux. La banque s’était opposée à ses demandes de remboursement en lui reprochant négligence dans la garde et la conservation de ses données personnelles du dispositif de sécurité des instruments de paiement.

 

La banque pourra donc s’appuyer sur cette décision de justice pour refuser de bloquer votre carte et/ou les prélèvements problématiques.

Si vous êtes toujours en possession de votre carte bancaire, il y a peu de chances (ou plutôt de risques) qu’il s’agisse d’un piratage de la part de CNTBACK CO comme expliqué ci-dessus : bloquer la carte aurait donc pour conséquence de ne pas honorer un contrat pour lequel vous vous êtes engagé (en validant les Conditions générales de vente). Nous ne recommandons donc pas de bloquer votre CB mais d’effectuer les démarches en ligne pour résilier l’abonnement en cours.

Comment se protéger face aux retraits suspects liés à des achats en ligne ? De manière générale, vous pouvez appliquer les deux règles suivantes pour toutes vos transactions : 1. Consulter les mentions légales des sites sur lesquels vous souhaitez acheter un produit ou un service et 2. rester vigilant face à de « trop bonnes affaires ». Nous proposons plus de conseils sur cet article.

Pssst ! Besoin d'aide pour stopper un prélèvement ? 

Faites confiance à "J'arrête les frais !"

  • Un service simple et rapide
  • Garantie "100% efficace ou remboursé"
  • Des professionnels à votre écoute

Les avantages et inconvénients de J’arrête les frais !

Les plus :
– Un accompagnement personnalisé : recherches pour retrouver le site à l’origine des débits, démarches de résiliation…
– Si votre situation et problème le permettent, J’arrête les frais ! vous aide à obtenir un remboursement de tout ou partie des sommes prélevées (attention, se faire rembourser une arnaque internet n’est pas systématique car chaque cas est unique. Quand un remboursement s’envisage, la personne qui suit votre dossier vous soutient sur la demande.
– Toutes les prestations de résiliations sont garanties ‘100% efficaces ou remboursées’ et BONUS, la société peut intervenir dans tous les pays et toutes les langues ! Pratique quand on ne parle pas anglais par exemple 😉
Les moins :
– Il s’agit d’un service payant (de 24,90 à 49,90 euros) : En savoir plus

Laissez un commentaire au sujet de ce prélèvement

Vous pouvez laisser ici, un témoignage ou toute information qui pourrait aider les autres internautes à identifier la sources de ce(s) prélèvement(s) et à le(s) stopper.
Votre adresse mail ne sera pas affichée.

Nous vous recommandons de ne pas publier d’informations personnelles (nom de famille, numéro de carte…).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les internautes ont aussi consulté :