Ma banque indique un prélèvement carte FSTCVH : qu’est ce que c’est ? – en 4 points clés

Découvrez pourquoi vous avez été prélevé en 4 questions

1/4 – Le débit FSTCVH est-il une arnaque/fraude à la carte ?

Vous constatez un prélèvement inconnu de la part de FSTCVH ? 1er point, cela signifie que votre carte bancaire a été utilisée sur un site en ligne.

A moins que votre carte bancaire ait disparu et qu’un inconnu s’en soit servie pour s’inscrire sur un site internet, il y a de grandes chances que vous soyez à l’origine de cet achat fait à FSTCVH. Bien souvent, les personnes qui entrent leurs coordonnées bancaires dans le cadre d’offres d’essai (pour 2 ou 3 jours seulement par exemple) ne savent pas qu’ils s’engagent en fait sur un abonnement mensuel.

De ce fait, on ne peut considérer le prélèvement comme une arnaque dans le sens où ce n’est pas un piratage de carte bancaire.

Voici quelques exemples qui peuvent expliquer des débits surprises : une offre d’essai sur un site de rencontres (3 jours pour 2 euros), une offre sur un site de voyance, une offre commerciale avec un cadeau à la clé…

2/4 – D’où vient le prélèvement FSTCVH ?

Comme expliqué ci-dessus, ce débit fait suite à une souscription d’abonnement internet.

Notre diagnostic : Il semblerait que le retrait CB FSTCVH soit lié à un abonnement récurrent. Vous avez entré vos coordonnées bancaires dans le cadre d’une offre d’essai attractive et vous vous retrouvez abonné au service. La société qui gère FSTCVH peut ainsi vous prélever une ou plusieurs sommes chaque mois sous le prétexte d’un abonnement.

Attention : qui dit abonnement récurrent dit prélèvements mensuels. Si vous ne souhaitez plus être prélevé, vous devez absolument effectuer des démarches de résiliation pour ne plus être prélevé les mois prochains.

3/4 – Comment stopper les débits bancaires FSTCVH ?

Il existe deux façons de stopper les retraits d’argent de la part de FSTCVH et de résilier tout abonnement en cours, souscrit contre votre volonté :

– ‘Je souhaite effectuer toutes ces démarches moi-même’ : la solution (gratuite)

  1. Retrouvez le site lié à ces prélèvements (= le site sur lequel vous avez pris une offre d’essai) : sur quel site avez-vous entré vos coordonnées de carte bancaire ?
  2. Une fois que vous avez identifié le site, connectez-vous sur celui-ci (si vous avez un abonnement en cours chez eux, c’est que vous y avez créé un compte par le passé)
  3. Une fois connecté, vous trouverez généralement la procédure de désabonnement dans les paramètres du site (qui peuvent se trouver dans les espaces ‘mon compte’ ou encore ‘adhésion’ en fonction des sites)

– ‘Je ne souhaite pas effectuer les démarches seul(e) et je préfère laisser un professionnel gérer le problème’ : vous pouvez passer par un prestataire de service du type Sos Internet pour vous aider à stopper les prélèvements FSTCVH :

  1. Ils prennent en charge les recherches d’identification de la société qui vous prend votre argent
  2. Ils effectuent les démarches de résiliation
  3. Ils vous envoient un email de confirmation une fois que tout est stoppé
  4. Leurs prestations sont payantes (et garanties ‘efficaces ou remboursées’).
  5. 4/4 – Puis-je faire annuler ma carte auprès de ma banque pour stopper les charges FSTCVH ?

    Si vous êtes toujours en possession de votre carte bancaire, il est très peu probable qu’il s’agisse d’un piratage de carte : dans ce cas, vous avez entré vos coordonnées bancaires et avez validé des CGV (Conditions Générales de Vente) qui vous informaient au sujet d’un éventuel abonnement : bloquer la carte reviendrait donc à ne pas honorer un contrat pour lequel vous vous êtes engagé. Nous ne recommandons donc pas de bloquer votre CB.

    S’il s’agit d’une fraude à la carte, c’est à dire, si la carte a été physiquement perdue et utilisée par un tiers, vous pouvez la déclarer perdue auprès de votre banquier. Il vous sera également possible d’ouvrir un dossier fraude pour tenter d’obtenir un remboursement (ce point est à voir directement avec votre conseiller bancaire).

    Que dit la loi ? : en mars 2018, la cour de cassation a retenu la négligence fautive d’un client qui avait transmis ses données à un site frauduleux. C’est la raison pour laquelle un banquier pourra refuser de bloquer votre carte si vous êtes à l’origine de la souscription.

Besoin d’aide ? Pour découvrir le service d’aide à la résiliation SOS INTERNET, cliquez ici !

Laissez un commentaire au sujet de ce prélèvement

Vous pouvez laisser ici, un témoignage ou toute information qui pourrait aider les autres internautes à identifier la sources de ce(s) prélèvement(s) et à le(s) stopper.
Votre adresse mail ne sera pas affichée.

Nous vous recommandons de ne pas publier d’informations personnelles (nom de famille, numéro de carte…).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LinkedIn
Share